Fred Ka trio

Afro Braise Blues

Samedi 9 février à partir de 19 h

Salle de Fêtes de Mont Dol

Un concert assis – debout

Commander par carte

L’artiste:

Dès ses débuts, Fred ka refuse les carcans culturels et les frontières imposées. Métis en quête de ses origines, il intègre dans ses compos des influences afro multiples, du blues, groove, reggæ roots aux rythmes du Burundi.

Chanteur à la voix rauque, compositeur multi instrumentiste, il évoque avec rage ou tendresse son amour de l’Afrique.

Fred KA
Chant, guitare, basse, ikembe, harmonica

Rencontre avec Fred Ka (Aurélie Gautier ,Sabine Collas et Annie Le Goff)

Fred Ka est le genre de garçon qu’on écouterait des heures nous raconter ses expériences musicales, Jusqu’au moment où on n’a plus qu’une envie : lui demander de sortir sa guitare et de chanter !

Un papa burundais et une maman mayennaise, une joie de vivre communicative, Fred Ka va vite vous emmener dans son univers métissé.

De ses années d’enfance passées au Burundi entre la fin des années 1970 et le début des années 1980, il gardera la découverte du piano classique grâce à une professeure flamande qui prenait soin de gâter ses élèves avec des spéculos ! Mais c’est surtout dans ce cœur de l’Afrique qu’il va être marqué par les rythmes traditionnels des tambourinaires et apprendre les bases de la guitare auprès du musicien Canjo Amissi.

Puis, c’est l’adolescence à Laval où, à côté du conservatoire un peu ennuyeux, il va s’essayer au rock avec une bande de copains et s’immerger dans le blues.

Après un passage à Angers où il crée son premier groupe « What’s up », Fred Ka pose ses valises à Rennes pour ses études. Il va y parfaire sa pratique musicale et son goût pour le reggae métissé au sein du collectif l’Elaboratoire. Avec le groupe Boondéli, il va côtoyer Guizmo et le groupe Tryo lors de plusieurs festivals.

Très vite, il écrit ses propres textes et compositions. Il imagine les rythmes, les lignes de basse grâce à l’écoute des groupes dans lesquels il joue.

En 2005, il édite son premier album « Afrique », assurant tous les instruments et arrangements.

Mais Fred Ka n’est pas un homme de solos. Il préfère multiplier les collaborations. Son second album « Terre Sacrée », sorti en 2009 a rassemblé pas moins de 12 musiciens et chanteuses !

Pour se ressourcer, il voyage régulièrement en Afrique de l’Ouest mais la musique le rappelle toujours. Il a ainsi organisé une Karavane artistik en 2010 de Rennes au Burkina Faso avec un passage à l’Elaboratoire, soutien fidèle de ses aventures humaines.

Des accompagnements de chanteurs africains Mandingues, Afro Beat ou funk à son quator Imanalla entre 2012 et 2016, il se laisse porter par son inspiration et ses multiples instruments électriques ou traditionnels comme le fabuleux sanza, dit « piano à pouces ».

Nous pourrions aussi nous attarder sur l’attirance de Fred Ka pour le soufisme, son amour de la nature et des plantes qui soignent mais nous vous proposons plutôt de venir faire voyager vos oreilles le temps d’un apéro concert.

Venez groover avec Monsieur Ka, dont le pseudonyme signifiant « petit » en kiroundi (langue bantou du burundi) symbolise bien la modestie de cet artiste attachant et généreux !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s