Two Roots

Duo de Blues

Dimanche 20 janvier 17 h Manoir de la Bégaudière

Commander par carte.

Vidéo et site officiel du duo.

Two Roots: Parce qu’ils sont roots et qu’ils sont deux.

​Enseignant, compositeur, arrangeur, bassiste, guitariste, Pierrick Biffot sillonne les routes de France et de Navarre depuis déjà pas mal de temps. Il ne compte plus les différentes formations et projets auquel il contribue (Caroline Day, Ronan Guého Quartet, Gainsbourg in Jazz, Domique Carré, etc)

Sophia Tahi, chanteuse atypique, autodidacte passionnée de musiques dites « Soul » qui réveille et révèle l’âme, se distingue tout d’abord sur scène avec le groupe « irian », puis en duo piano voix avec « SoBeat » aux couleurs jazz.

C’est lors d’un atelier d’improvisation jazz animé par Pierrick qu’ils se rencontrent, à la suite de quoi Sophia rejoindra l’Ensemble De Jazz Moderne de Brequigny (EJMB) qu’il dirige alors.

Fin 2016, ils décident d’explorer ensemble les confins du Blues, comme il était joué à l’origine dans le sud des états unis, à l’époque ou tout ce que l’on avait pour faire de la musique, c’était une guitare et une voix.

Dans ce duo, le talentueux guitariste peut tout à son aise déployer sa formidable technique et laisser parler son savoir. Et ce sont les battements de coeur de la chanteuse que l’on entend dans chaque note émise par une voix profondément roots.

Fred Ka trio

Afro Braise Blues

Samedi 9 février à partir de 19 h

Salle de Fêtes de Mont Dol

Un concert assis – debout

Commander par carte

L’artiste:

Dès ses débuts, Fred ka refuse les carcans culturels et les frontières imposées. Métis en quête de ses origines, il intègre dans ses compos des influences afro multiples, du blues, groove, reggæ roots aux rythmes du Burundi.

Chanteur à la voix rauque, compositeur multi instrumentiste, il évoque avec rage ou tendresse son amour de l’Afrique.

Fred KA
Chant, guitare, basse, ikembe, harmonica

Rencontre avec Fred Ka (Aurélie Gautier ,Sabine Collas et Annie Le Goff)

Fred Ka est le genre de garçon qu’on écouterait des heures nous raconter ses expériences musicales, Jusqu’au moment où on n’a plus qu’une envie : lui demander de sortir sa guitare et de chanter !

Un papa burundais et une maman mayennaise, une joie de vivre communicative, Fred Ka va vite vous emmener dans son univers métissé.

De ses années d’enfance passées au Burundi entre la fin des années 1970 et le début des années 1980, il gardera la découverte du piano classique grâce à une professeure flamande qui prenait soin de gâter ses élèves avec des spéculos ! Mais c’est surtout dans ce cœur de l’Afrique qu’il va être marqué par les rythmes traditionnels des tambourinaires et apprendre les bases de la guitare auprès du musicien Canjo Amissi.

Puis, c’est l’adolescence à Laval où, à côté du conservatoire un peu ennuyeux, il va s’essayer au rock avec une bande de copains et s’immerger dans le blues.

Après un passage à Angers où il crée son premier groupe « What’s up », Fred Ka pose ses valises à Rennes pour ses études. Il va y parfaire sa pratique musicale et son goût pour le reggae métissé au sein du collectif l’Elaboratoire. Avec le groupe Boondéli, il va côtoyer Guizmo et le groupe Tryo lors de plusieurs festivals.

Très vite, il écrit ses propres textes et compositions. Il imagine les rythmes, les lignes de basse grâce à l’écoute des groupes dans lesquels il joue.

En 2005, il édite son premier album « Afrique », assurant tous les instruments et arrangements.

Mais Fred Ka n’est pas un homme de solos. Il préfère multiplier les collaborations. Son second album « Terre Sacrée », sorti en 2009 a rassemblé pas moins de 12 musiciens et chanteuses !

Pour se ressourcer, il voyage régulièrement en Afrique de l’Ouest mais la musique le rappelle toujours. Il a ainsi organisé une Karavane artistik en 2010 de Rennes au Burkina Faso avec un passage à l’Elaboratoire, soutien fidèle de ses aventures humaines.

Des accompagnements de chanteurs africains Mandingues, Afro Beat ou funk à son quator Imanalla entre 2012 et 2016, il se laisse porter par son inspiration et ses multiples instruments électriques ou traditionnels comme le fabuleux sanza, dit « piano à pouces ».

Nous pourrions aussi nous attarder sur l’attirance de Fred Ka pour le soufisme, son amour de la nature et des plantes qui soignent mais nous vous proposons plutôt de venir faire voyager vos oreilles le temps d’un apéro concert.

Venez groover avec Monsieur Ka, dont le pseudonyme signifiant « petit » en kiroundi (langue bantou du burundi) symbolise bien la modestie de cet artiste attachant et généreux !

Double Casquette

Quartet swing

Dimanche 10 mars 17 h

Salle des fêtes de Mont Dol

Commander par carte

Video

Un quartet de jazz manouche, swing et compositions frais et décalé !Les quatre instrumentistes chanteurs­euse rennais adaptent des morceaux des années trente aux années 80, mais se plaisent également à arranger des pièces jazz à 4 voix (parfois a capella), à la manière des Mills Brothers.

Les quatre musiciens ont suivi plusieurs formations, notamment avec David Derossais, clown professionnel. Ils sont également titulaires du DUMI (Diplôme universitaire Misiciens intervenants) et savent intervenir autour de la danse et de la musique.

Plusieurs exploits en tous genres et interventions théatrales sont donc à prévoit.

Tous aguéris d’une solide formation musicale, ils jouissent d’une belle expérience scénique.

Trio Kopernik

Un concert Jazz-Funk.

Manoir de la Bégaudière  Mont-Dol.

(Sortie de Dol, direction La Fresnais. 1ère sortie à gauche après le rond-point).

Mercredi 11 juillet 2018 19 h

La billetterie est ouverte

(Prévente adhérent 10 € / adhésion annuelle 2€)

Commander des places (paiement par carte bancaire)

Billets disponibles au même prix à l’Office de Tourisme de Dol et à la Librairie Doloise.

Petite restauration prévue en fin de concert.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trio rennais Jazz/Funk proposant une musique vivante, moderne et urbaine.

Composé en 2011 par Baptiste Grisel (fender rhodes), David Ranft (batterie) et Maël Morel (sax ténor/baryton, chant) ce projet électrique et éclectique vous transportera dans un son basstone groove où l’énergie du rock se mélange à la précision du funk et à la virtuosité du jazz.

Comme les trois sommets d’un triangle, leurs instruments sont liés entre eux, assumant tour à tour les différents rôles de rythmique, bassiste et de soliste. Leurs personnalités musicales se complètent et s’opposent… se regardent et se cachent… s’amusent et se piègent, construisant un son unique à chaque concert.

Teaser du groupe

Visiter le site du groupe

 

Dol aux Balkans

En partenariat avec l’UCIAD

(Union Commerciale et Artisanale Dol de Bretagne)

Musikadol vous propose samedi 15 septembre 2018 sur différents lieux de Dol. une journée festive et musicale. Le programme est susceptible d’évolution.

A ce jour, nous pouvons annoncer:

un après midi gratuit à partir de 15 h

La rue en fête: sur les terrasses et différents points d’arrêt sur la grande rue des Stuarts.

– Fanfare des ZaZous          (12 musiciens)

zazous

Créée en 1996, Les Zazous est une fanfare rennaise d’une quinzaine de musiciens amateurs qui sèment leurs notes et leur bonne humeur sur un répertoire de musiques du monde : des Antilles au Portugal, de la Louisiane à la Bosnie en passant par la Jamaïque avec quelques détours chez Franck Zappa ou dans les musiques de films.
Le groupe déambule régulièrement à Rennes et dans les alentours, quelques projets les ont emmenés à l’international, en Angleterre et en Bosnie.

 

– Manivel-Swing (Orgue de Barbarie).

manivel swing

Avec son « orgue barbare » en bandoulière, il redonne souffle et énergie aux chansons des rues, celles interprétées entre autres par Juliette Gréco, Mouloudji, Piaf, Montand, Jeanne Moreau, Salvador, Boris Vian, Bourvil, Nougaro, Gabin, Renaud … mots et mélodies qui font corps avec la vie.

 

 – « Les héritiers de Django Reinhardt ». (Un peu de jazz manouche!)

Il est difficile d’envisager la culture des Balkans sans parler de Django Reinhardt et du Jazz manouche. Deux interventions seront présentées en fonction dans cette optique par des jeunes groupes.

 

latcho swing nb

Duo Latcho Swing: 

Ils étaient venus à Dol en 2013 à l’occasion du premier concert à la salle de l’Enfer . Ils n’avaient alors que 18 ans. Nous suivons leur parcours depuis cette date.

matteo piuchon.jpg

Mattéo Pichon:

Nous sommes quelques uns à avoir remarqué Mattéo (14 ans) qui participait avec plusieurs adultes à la master class Jazz Manouche de Dominique Carré lors du festival de Langourla 2018.

Originaire de Caen, il pratique la guitare depuis l’âge de 7 ans et fera découvrir à Dol son jeu très prometteur.  Devenir musicien  professionnel fait partie de ses perspectives.

Il sera appuyé par Dédé Pinel, le bassiste présent à Mont Dol en avril 2018 avec le quartet Fabien Chandevau.

En soirée:

Grand concert festif aux couleurs des Balkans.

Salle Chateaubriand à partir de 19 h

Prix unique: 10 € / Gratuit avant 16 ans.

Commander votre billet pour le concert du soir (règlement par carte bancaire)

Les billets sont également disponibles aux lieux habituels (magasins Vivement Mercredi, LibraireiDoloise et Office de Tourisme)

PROGRAMME DE LA SOIREE

– Chorale de la Tête à l’Est

 tete a l est

Collectif de chanteurs et musiciens amateurs dirigé par des artistes professionnels, crapahutant de scènes de festivals en chapelles oubliées, de soirées privées en cafés de pays…

​Après 6 ans d’existence, plus de 80 concerts, 2 albums…

La Tête à l’Est continue d’élargir ses horizons et part toujours plus loin à la rencontre de contrées inconnues, de nouvelles scènes, de nouvelles gens pour continuer à faire voyager et grandir cette aventure musicale !

 

 – Les Tarafikants (Sextet de musique klezmer)

2 Tarafikants

TARAFIKANTS est un groupe de 6 musiciens en formation « Taraf » (orchestre  traditionnel des régions roumaines).
Puisant dans l’univers riche de ces orchestres, le groupe  recrée l’ambiance des « cîrciuma », ces auberges des chansons roumaines, lieux propices à la rencontre, la nostalgie et la fête… Des airs  de danses de village aux chansons poétiques des villes, les Tarafikants invitent le public à un voyage dépaysant et festif. Peu à peu, le public se laisse entraîner dans les danses énergiques et conviviales, pour prendre pleinement part à la fête.

Découvrir le groupe (Site officiel)

 

 Une restauration est assurée durant la soirée.